Catégories
Produits de soins

Quelle est la différence entre une peau sèche et déshydratée ? –


Alors que nous disons au revoir à l’été, un problème particulier qui devrait augmenter au cours de la saison automne/hiver plus froide est l’apparition d’une peau sèche et déshydratée. Dans la plupart des cas, les mots « sec » et « déshydraté » vont généralement de pair et sont généralement utilisés de manière interchangeable pour décrire la même chose. Cependant, dans le contexte de la peau, les deux préoccupations sont assez distinctes. En fait, il n’est pas rare que la peau soit à la fois sèche et hydratée, ou au contraire, grasse et déshydratée.

Vous voulez faire la différence entre les deux ? Lisez la suite pour découvrir les différentes causes et caractéristiques de ces deux problèmes de peau et comment les gérer avec succès.

Qu’est-ce que la peau sèche?

Pour faire simple, la peau sèche est un type de peau où la peau manque d’huiles naturelles. Comme vous le savez peut-être, la peau est composée de plusieurs couches. La couche la plus externe, « l’épiderme », agit comme une barrière protectrice qui protège la peau des microbes nocifs, des produits chimiques, des dommages causés par le soleil et des polluants. Ceux qui ont la peau sèche possèdent des glandes sébacées qui ne produisent pas des quantités suffisantes d’huiles naturelles (ou de sébum). Un manque de sébum signifie que la peau est dépourvue des lipides importants dont elle a besoin pour conserver son hydratation essentielle. Cela se traduit par une couche épidermique plus faible qui est incapable de maintenir une barrière solide contre les agresseurs externes susmentionnés.

Signes que votre peau est sèche

1) Texture rugueuse
2) Démangeaisons
3) Semble et se sent sec au toucher
4) Desquamation
5) Mise à l’échelle
6) Fissuration
7) Rougeur
8) Peau cendrée (plus fréquente pour les peaux plus foncées)

Causes de la peau sèche

  • La génétique: La peau sèche est souvent attribuée à la génétique. Selon une étude, des mutations dans les gènes contrôlant les protéines, la profilaggrine et la filaggrine, auraient joué un rôle dans la formation d’une couche cornée défectueuse (la couche supérieure de l’épiderme qui sert de barrière cutanée).
  • Conditions météorologiques: La peau sèche est généralement plus fréquente dans les zones où les températures et les niveaux d’humidité sont faibles. Cela explique la prévalence accrue des problèmes de peau sèche pendant les mois les plus secs, les plus venteux et les plus frais de l’année.
  • Chaleur: La présence de chauffage central, de cheminées et de poêles à bois réduit l’humidité de l’air qui finit par saper l’humidité de la peau. De même, prendre de longs bains et douches chauds peut également provoquer un dessèchement.
  • Savons et détergents agressifs : Les produits commerciaux contenant des produits chimiques synthétiques comme le laurylsulfate de sodium, l’alcool isopropylique, le laurylsulfate d’ammonium peuvent rendre votre peau très sèche. De plus, alors que certaines huiles laissent un effet hydratant, les formulations contenant des quantités excessives d’huile de noix de coco, de ricin ou d’olive peuvent en fait éliminer les huiles naturelles de la peau.
  • Conditions médicales sous-jacentes : Les personnes vivant avec le VIH sont toutes plus susceptibles d’avoir la peau sèche que les autres. Des enquêtes ont montré que cela peut être dû aux effets secondaires des médicaments ou aux mauvaises habitudes alimentaires adoptées par les personnes atteintes. De plus, les personnes atteintes de maladie rénale et d’anorexie sont également plus susceptibles d’avoir la peau sèche en raison de déséquilibres nutritifs et hydriques dans le corps.

Gérer la peau sèche

Pour traiter la peau sèche, les techniques employées doivent protéger la peau des facteurs aggravants agressifs et contribuer au maintien du taux de sébum :

  • Protéger et couvrir : Utilisez un FPS et protégez votre visage des conditions météorologiques difficiles ou du froid extrême. Enroulez peut-être un foulard autour de votre visage lorsque vous vous aventurez à l’extérieur en hiver !
  • Adapter les habitudes de lavage : Limitez votre temps de douche à 10 minutes et passez à tiède plutôt que chaud. Cela aidera à conserver les huiles naturelles de votre peau.
  • Sois gentil: Lavez votre visage avec un nettoyant doux sans ingrédients agressifs (par exemple, parfums, acides, colorants et alcools) qui pourraient assécher davantage votre peau. Encore une fois, évitez d’utiliser de l’eau trop chaude !
  • Ajouter de l’humidité : Utilisez un hydratant riche qui non seulement retient l’hydratation, mais répare également la barrière naturelle de votre peau. Recherchez les produits qui contiennent des huiles riches (par exemple l’huile de jojoba) qui sont capables de favoriser une hydratation profonde et saine. Pensez à utiliser une huile de nuit le soir pour continuer l’infusion et réparer pendant votre sommeil.

Qu’est-ce qu’une peau déshydratée ?

La peau déshydratée peut être un précurseur de la peau sèche. Cependant, contrairement à ce dernier, il s’agit généralement d’un état temporaire qui est considéré comme une affection cutanée plutôt qu’un type de peau. Par conséquent, toute personne (même les peaux grasses) peut être affectée par la déshydratation. La principale cause de la peau déshydratée est un manque de teneur en eau suffisante dans la couche cornée. Un test particulier que vous pouvez faire pour déterminer si vous avez la condition est le « test de pincement ». Dans ce cas, vous vous regardez dans le miroir et vous pincez doucement la joue. Si votre peau rebondit rapidement, alors vos cellules cutanées sont élastiques, saines et hydratées. Cependant, si votre peau se ride au lieu de conserver sa forme, alors votre peau pourrait être desséchée par l’eau !

Signes que votre peau est déshydratée :

1) ridules visibles
2) Etanchéité
3) Sensibilité
4) A l’air terne
5) Ton de peau inégal
6) Cernes sous les yeux plus foncés
7) Rougeur
8) Encombrement
9) Inflammation
10) Les poussées d’acné

Causes de la peau déshydratée :

  • Alimentation et consommation d’eau : La peau déshydratée est principalement causée par un manque d’apport en eau. Cependant, une consommation accrue de café ou de thé peut également être liée à la maladie en raison des effets diurétiques de la caféine.
  • Vieillissement: L’âge n’est peut-être qu’un nombre. Mais, pour la plupart d’entre nous, l’humidité de notre peau diminuera progressivement à mesure que nous vieillissons. Ainsi, notre peau paraîtra plus terne et l’apparence des ridules et des rides deviendra plus prononcée.
  • Eau dure: L’eau dure est une eau à forte teneur en minéraux ; en particulier, les carbonates, bicarbonates et sulfates de calcium et de magnésium. La présence de carbonate de calcium (ie calcaire) est particulièrement dommageable car il est capable d’éliminer l’eau de la peau, la laissant déshydratée. Cela peut être encore aggravé en prenant de longues douches chaudes et des bains avec de l’eau dure.
  • Soleil: Une trop grande exposition au soleil peut non seulement endommager votre peau, mais peut également la rendre plus déshydratée. Les rayons UV contribuent largement à la déshydratation et au développement des signes accélérés du vieillissement.
  • Environnements difficiles : Semblable à la peau sèche, les conditions difficiles et venteuses peuvent jouer un rôle dans la déshydratation de la peau plus rapidement. Pour ceux d’entre vous qui passent des heures dans une pièce climatisée ou chauffée, vous remarquerez peut-être que votre peau a tendance à être plus sèche et plus tendue que d’habitude.

Gérer la peau déshydratée :

Heureusement, la peau déshydratée est relativement facile à traiter et consiste presque entièrement à changer vos choix de vie :

  • Adapter son alimentation et ses habitudes de vie : Buvez beaucoup d’eau avec une alimentation saine pour nourrir la peau de l’intérieur. En particulier, recherchez des aliments riches en acides gras oméga 3 pour favoriser l’hydratation. Idéalement, réduisez votre consommation de caféine et évitez également l’alcool et le tabac !
  • Protéger et couvrir : Évitez l’exposition au soleil ou à des conditions météorologiques plus difficiles comme le froid et le vent. Utilisez SPF et protégez votre visage si nécessaire.
  • Considérez un humidificateur : L’ajout d’un humidificateur à la maison peut aider à maintenir des niveaux d’humidité appropriés dans l’air. Cela permet de s’assurer que la peau ne libère pas d’humidité dans l’environnement extérieur et, au lieu de cela, la maintient enfermée dans votre corps.
  • Ajouter de l’humidité : Utilisez des produits contenant des ingrédients hydratants pour redonner à la peau desséchée l’hydratation dont elle a besoin. Les humectants comme l’acide hyaluronique, l’aloe vera et la glycérine sont particulièrement connus pour leurs propriétés de liaison à l’humidité. Ils aident à attirer l’eau à la surface de la peau et à l’empêcher de s’évaporer.

Bien qu’elles semblent initialement similaires, la peau sèche et déshydratée sont deux problèmes différents avec des signes et des symptômes différents. Quoi qu’il en soit, les deux peuvent être gérés en protégeant le visage des environnements difficiles, en changeant les habitudes de vie et en utilisant des ingrédients de soin de la peau favorisant l’hydratation.

Cependant, si les problèmes s’aggravent ou persistent, nous vous encourageons fortement à consulter un professionnel pour un examen plus approfondi. Chez First Derm, nous offrons un service rapide et sécurisé avec des dermatologues en ligne certifiés (médecins de la peau) prêts à examiner vos problèmes de peau. Téléchargez simplement une image de manière anonyme et nous vous répondrons dans quelques jours !

A propos de l’auteur

Je m’appelle Robert Hill, je suis un médecin Foundation Year One au Royaume-Uni. J’ai entendu parler de First Derm peu de temps après avoir découvert l’IA en dermatologie en lisant la revue NHS 2019 sur l’IA. Je m’intéresse à la dermatologie et j’espère poursuivre ma formation en médecine interne au Royaume-Uni après avoir terminé ma deuxième année de formation.

En tant que médecin junior avec peu d’exposition à la dermatologie et encore moins à l’IA, je ne suis en aucun cas un expert dans ce domaine, alors n’hésitez pas à commenter vos corrections, opinions ou questions ci-dessous.

Sources

  1. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/j.1468-3083.2007.02379.x?saml_referrer
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC272101/
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3166536/
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3891143/
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4381361/
  6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4344124/
  7. https://www.jidonline.org/article/S0022-202X(17)32938-X/fulltext
  8. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32463305/
  9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5849435/
  10. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17026654/

Image de courtoisie :

  1. photo par Hassan OUAJBIR au Unsplash
  2. photo par Chelsea shapuri au Unsplash

photo par cotonbro de Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *